Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 08:31
Bernard Laffort (pseudo : Robert Vrignaud)

Bernard Laffort (pseudo : Robert Vrignaud)

Nous présentons aujourd’hui Bernard LAFFORT, un auteur.

O.B : Bonjour Bernard Laffort. Présentez vous en quelques mots, quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ?

B.L : Je m’appelle Bernard Laffort (Pseudo : Robert Vignaud). Je suis né à Brie, en Charente, une petite bourgade à quelques kilomètres d’Angoulême que j’ai quitté à l’âge de 18 ans pour effectuer mon service militaire dans la marine nationale. A ma libération j’ai navigué encore un peu sur un paquebot mixte de la compagnie des messageries maritimes à Marseille avant d’entrer dans la police nationale. J’ai pris ma retraite le 1er janvier 1996 alors que je commandais le commissariat de police d’Albertville (Savoie) où j’ai vécu 25 ans.

Durant cette période je me suis investi dans ma grande passion qu’est le théâtre. Après avoir suivi une formation d’animateur intervenant théâtral, j’ai joué dans quelques pièces et j’ai mis en scène de nombreux comédiens amateurs avec lesquels j’ai connus de merveilleux moments.

J’aime le sport et plus particulièrement le rugby que j’ai pratiqué pendant 15 ans.

Arrivé en Charente maritime depuis 9 ans et après une tentative mitigée dans la création d’une troupe je me suis lancé dans l’écriture.

OB : Depuis quand écrivez- vous et quel(s) type(s) de livre(s) écrivez- vous ?

B.L : J’écris depuis 5 ans environ. Mes deux premiers livres sont des romans d’aventure.

O.B : Quels sont les titres de vos derniers livres ?

B.L : Le premier a pour titre « La fin d’un rêve » et le second « L’héritier ».

O.B : Pouvez-vous nous parler de votre dernier ouvrage ?

B.L : Pour « L’héritier », je me suis inspiré d’une histoire qui aurait pu être la mienne. Dans la première partie j’entraine le lecteur sur la ligne maritime qui menait de Marseille à l’ile de la Réunion. Dans la seconde, le personnage principal quitte la marine marchande suite au désarmement des paquebots et revient poursuivre ses aventures en terre Charentaise.

O.B : Quels sont les sujets qui vous inspirent ?

B.L : Je suis plutôt inspiré par le vécu des personnages auxquels j’essaie de donner vie, un peu comme au théâtre.

O.B : Quel est le conseil le plus important que vous avez reçu pour écrire ou dans un autre domaine ?

B.L : D’être assidu, cohérent et très exigeant quand on écrit pour le grand public.

O.B : Les lecteurs s’interrogent souvent sur la méthode des auteurs pour écrire. Avez-vous une technique précise ou est-ce l’inspiration qui vous guide dans la construction de vos intrigues et de vos personnages ?

B.L : Je n’ai pas de technique particulière. Je pense d’abord à ce que je vais écrire, puis je fais évoluer les personnages au fur et à mesure en ayant pris soin de bien noter sur un cahier, leurs noms et leur position dans l’histoire. Je note également tous les résultats de mes recherches dont j’ai besoin pour étayer mon roman mais aussi pour planter le décor.

O.B : Travaillez-vous sur un nouveau projet et si oui, sans nous dévoiler l’intrigue, quel en est le thème ?

B.L : Sur deux à la fois selon l’inspiration du moment.

Le thème du premier sera policier. Le second aura pour trame une résidence réservée aux personnes aux cheveux d’argent.

O.B : Allez-vous participer prochainement à un évènement littéraire ?

B.L : Oui. Six salons du livre d’ici la fin d’année. Nanteuil en Vallée (16), Pons (17), Chasseneuil sur Bonnieure (16), Niort (79), Matha (17) et Le Gua (17).

O.B : Une question essentielle : où peut-on se procurer vos livres et où peut-on suivre votre actualité ?

B.L : Vous pouvez vous procurer mes livres en vous rendant aux divers salons auxquels je participe ou en me contactant.

Je n’ai pas encore créé de site internet.

O.B : Quel est le conseil que vous donneriez à un auteur débutant ?

B.L : Je crois qu’en allant sur internet, l’auteur débutant y trouvera bien des conseils que je ne puis lui donner car je pense qu’avec seulement deux romans, je suis moi-même encore un débutant.

O.B : Avez-vous des auteurs fétiches ?

B.L : Marcel Pagnol, Ken Follet, Robert Gaillard notamment.

O.B : Que lisez-vous en ce moment ?

B.L : « Aux portes de l’éternité », le dernier volume d’une trilogie de Ken Follet

O.B : Merci Bernard LAFFORT d’avoir participé à cette interview qui va permettre aux lecteurs de mieux vous connaitre.

BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN
BERNARD LAFFORT, UN ECRIVAIN

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Blochet - dans interview d'écrivains
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • : MES CHRONIQUES LITTERAIRES, MON ACTUALITE, MES CHRONIQUES SUR LES TSIGANES ET SUR LE JAZZ MANOUCHE, MES CHRONIQUES NOIRES.
  • Contact

Recherche

Liens