Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 15:27
le Mémorial et ses 473 noms gravés

le Mémorial et ses 473 noms gravés

 

 

Dès le mois d’avril 1940, le régime de Vichy a décidé de l’internement des nomades dans des camps disséminés dans toute la France. Le camp de Montreuil Bellay fut probablement le plus important d’entre eux. Sans la pugnacité de Jacques Sigot, un instituteur à la retraite, il n’existerait probablement plus aucune trace de ce camp.

70 ans après la libération des derniers Tsiganes internés en France pendant la Seconde guerre mondiale (en fait jusqu'en 1946), C’est le camp de Montreuil-Bellay qui a été choisi pour devenir le lieu de mémoire national des souffrances infligées aux nomades.

Un vibrant hommage national leur a été rendu le samedi 29 octobre 2016 en présence de François Hollande, d’Emmanuelle Cosse – ministre du logement et de l’habitat durable –, de Jean-Marc Todeschini – secrétaire d’Etat  chargé des anciens combattants, de Monsieur Marc Bonnin – Maire de Montreuil-Bellay, et de plusieurs autres personnalités politiques tel le député PS Dominique Raimbourg, des édiles locaux, des représentants des associations (notamment l’association des Amis de la Mémoire du camp tsigane de Montreuil-Bellay  et France Liberté Voyage), et bien sûr des anciens internés ou de leurs descendants et cela, devant un parterre de plusieurs centaines de personnes, parfois venues de très loin, appartenant à la communauté Tsiganes et leurs amis Gadjé.

Lors de son discours très attendu, le Président Hollande a reconnu officiellement « la responsabilité de la République dans l’internement des Tsiganes » en ajoutant qu’ « un pays grandit toujours lorsqu’il reconnait ses fautes ». Il est également revenu sur la discussion en cours au Parlement dans le cadre de la Loi «  Egalité et Citoyenneté » comprenant un certains nombre de dispositions proposées par Dominique Raimbourg - Président de la Commission Consultative des Gens du Voyage - et notamment celle concernant l’abrogation du livret de circulation pour les gens du voyage.

François Hollande a insisté sur l’importance de réconcilier toutes les mémoires pour n’en constituer qu’une seule, celle de la France » et en appelant de ses vœux que « les gens du voyage soient enfin considérés comme des citoyens comme les autres car ils sont Français ».

Un discours que les Tsiganes Français attendaient depuis longtemps et dont ils ont apprécié la franchise. Réalisé par l'artiste Armelle Benoit, le mémorial comprenant 473 patronymes a été dévoilé aux familles.

 

Olivier Blochet

Le 29 octobre 2016

 

 

Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016
Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016

Toutes les photos : copyright Olivier Blochet 29 octobre 2016

Le cachot souterrain avec le nom de la famille Reinhardt gravé dans la pierre

Le cachot souterrain avec le nom de la famille Reinhardt gravé dans la pierre

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Blochet - dans Chroniques Tziganes
commenter cet article

commentaires

lesflers louise 09/06/2017 15:14

Recherche loeflers ou lesflers ou lafleur née 1876
Concubin Doer joseph ne 1869