Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 14:09
Solveig Le Coze - Salon de Chasseneuil sur Bonnieure le 25 septembre 2016 (copyright Olivier Blochet).

Solveig Le Coze - Salon de Chasseneuil sur Bonnieure le 25 septembre 2016 (copyright Olivier Blochet).

Je présente aujourd’hui Solveig LE COZE : auteure

O.B : Bonjour Solveig Le Coze, pouvez-vous vous présenter en quelques mots, quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ?

S.L-C : Je suis née le 29 Septembre 1942, dans des conditions difficiles. Après des études secondaires, et en attendant d’avoir l’âge légal pour être Hôtesse de l’air, j’ai fait de la figuration et de la cascade pour le cinéma. Puis je suis devenue hôtesse de l’air. La venue de mon fils, ce qui était interdit à l’époque par les compagnie aériennes, m’a rogné les ailes au bout d’un an ! J’ai alors passé une thèse de psychologie. Je voulais exercer dans les prisons : trop jeune. Alors je suis entrée dans un cabinet d’avocats où je suis restée 25 ans.

O.B : Vous êtes également la Présidente de l’Association des Orphelins de Déportés victimes de la barbarie nazie. Certaines de vos oeuvres portent sur des événements historiques de la seconde guerre mondiale. 

S.L-C : Oui effectivement.

O.B : Depuis quand écrivez vous et quels types de livres écrivez- vous ?

S. L-C : J’écris depuis l’âge de 15 ans. Je suis passionnée d’écriture. J’écris des témoignages, des romans, des nouvelles, des poèmes. Tout en gardant toujours le cercle de vie. Je cherche les racines, je mélange l’Histoire et l’Avant : l’imaginaire et les légendes, la civilisation.

O.B : Quels sont les titres de vos derniers livres ?

S. L-C : «Linad et la Caverne des Anciens» et «Le Vieux chêne de Merville».

 

Ce livre a reçu la médaille d'argent du prix Pierre Jakez Hélias en 2012

Ce livre a reçu la médaille d'argent du prix Pierre Jakez Hélias en 2012

 

O.B : Pouvez-vous nous parler de votre dernier ouvrage : Linad et la caverne des anciens ?

      

SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE

        

 S.L-C : «La Caverne des anciens » est la fin d’une saga débutée dans les années 500 avec l’arrivée des Scandinaves sur les côtes bretonnes. Après bien des aventures où les Scandinaves deviennent les Vikings, puis les Normands, Linad retrouve ses racines, un mélange d’invasions diverses, et quitte le Petit Peuple, pour revenir à ses origines, dans la vie réelle.

 

       

 

       O.B : Quels sont les sujets qui vous inspirent ?

S.L-C : L’Histoire. Celle des gens et des pays.

O.B : Quel est le conseil le plus important que vous avez reçu pour écrire ou dans un autre domaine ?

S.L.C : Persévérer, ne jamais abandonner : Résister.

O.B : Les lecteurs s’interrogent souvent sur la méthode des auteurs pour écrire. Avez-vous une technique précise ou est-ce l’inspiration qui vous guide dans la construction de vos intrigues et de vos personnages ?

S.L-C : Je n’ai pas de méthode. L’écriture vient de l’inspiration, que ce soit au cours d’une rencontre ou encore de rêves et même de cauchemars. Je prends des notes et je lis beaucoup.

O.B : Travaillez-vous sur un nouveau projet et si oui, sans nous dévoiler l’intrigue, quel en est le thème ?

S. L-C : L’amour et la haine entre deux sœurs. La recherche du père.

O.B : Solveig, allez vous participer prochainement à un évènement littéraire ?

S.L-C : Oui, je serai en dédicaces le dimanche 21 mai 2017 au Musée de la Résistance de St Connan. Puis je participerai à une série de salons du livre : le dimanche 4 Juin à Languidic, le 18 juin à La Roche Posay, le 16 Juillet à Amboise et le 6 août à Mesquer. Le tout entrecoupé de quelques dédicaces en libraires, d’Espaces Culturels ou de Fêtes.

O.B : Quel est le conseil que vous donneriez à un auteur débutant ?

S.L-C : Ne pas se décourager. Persévérer. Chacun à son style.

O.B Comment appréhendez-vous le monde de l’édition d’aujourd’hui ?

S.L-C : J’ai quitté un gros éditeur parisien pour me lancer seule en auteur indépendant. Mais j’avoue que si au départ je n’avais pas eu la signature de cet éditeur, je n’aurais jamais acquis l’expérience pour devenir indépendante.

       O.B : Avez-vous des auteurs fétiches ?

S.L-C :J’ai des coups de cœur, une bibliothèque de plus de 1000 livres. Ceux de mes jeunes confrères, et ceux de beaucoup plus anciens. Je n’ai pas d’auteur-fétiches.

O.B : lisez-vous en ce moment ?

S.L-C : Comme j'écris un nouveau livre, j’évite de lire quelqu’un d’autre. Mais je reprends quelques vieux livres tels que ceux de Pierre Benoit notamment. J’entrecoupe ma lecture avec celle d’Isabelle Souchet sur les Chemins de Compostelle.

O.B : - Une question essentielle : où peut-on se procurer vos livres et où peut-on suivre votre actualité

S. L-C : Vous trouverez mon agenda littéraire sur mon site : solveig- lc.fr sur lequel il est possible de commander mes livres, sur les nombreux salons du livre auxquels je participe ou en m’adressant un courriel à l’adresse : solveig.lc2@orange.fr

 

O.B : Merci Solveig Le Coze d’avoir participé à cette interview qui va permettre à nos lecteurs de mieux vous connaitre.

 

 

Olivier Blochet

Interview réalisée le 17 mai 2017

SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE
SOLVEIG LE COZE : AUTEURE ET POETESSE

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier BLOCHET - dans interview d'écrivains
commenter cet article

commentaires