Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2017 7 30 /07 /juillet /2017 17:50
Magda Pascarel

Magda Pascarel

Aujourd’hui, je présente l’auteure Magda Pascarel.

 

O.B : Bonjour Magda Pascarel. Pouvez-vous vous présenter en     quelques mots, quel est votre parcours, que faisiez-vous avant d’écrire ?

M.P : Je suis née en  Tunisie de parents français, papa militaire de carrière, j’ai suivi mes études une partie en Allemagne puis à Tulle et, ensuite à Bordeaux. Et, par la suite, j’ai effectué une longue carrière médicale et sociale : Au Ministère de la Santé auprès de Mme Simone VEIL, Ministre de la Santé, puis à la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés avec le Professeur Sournia, Médecin directeur National à l’Echelon National du Contrôle Médical à Paris et en province.

 

O.B : Depuis quand écrivez vous et quel(s) type(s) de livre(s) écrivez- vous ?

M.P : J’ai toujours eu dans mes mains un crayon, une gomme, un stylo pour écrire des petits poèmes que mon Papa aimait tant.

Je me suis vraiment mise à écrire à la retraite et j’ai sorti mon premier livre en 2011. J’écris principalement sur le « développement personnel ». Mes premiers livres sont : "Les clés de la réussite par la volonté" et "L'éthique pour offrir un sens à votre vie". Je suis également poète et essayiste.

 

O.B : Quels sont les titres de vos derniers livres ?

M.P : Les deux derniers titres parus sont :

  • Souvenir d’enfance au fil des saisons
  • Bien être  Sérénité accompagné d’un CD musical

 

O.B : Magda, pouvez-vous justement nous  parler de vos derniers ouvrages ?

M.P : Dans "Souvenirs d'Enfance au Fil des Saisons", je raconte mon enfance entre Tunis et Kaiserslauten et mes années heureuses. Je n'ai rien oublié des leçons de sagesse et de courage léguées par mes parents et ma grand-mère. C'est avec beaucoup d'émotion que je retrace, dans ce livre autobiographique, les grandes étapes de ma vie, celles qui ont forgé ma personnalité. Et puis, je voulais témoigner de ce que je dois à chacun.

Quant à "Bien Etre Sérénité", il s'agit d'un petit guide. Je n'ai pas la prétention d'inventer quoi que ce soit. Ce sont tout simplement de petits conseils et des méthodes pour pouvoir être dans une situation de bien être et de sérénité. Je pense que ces conseils peuvent rendre service à mes lecteurs. Il est accompagné d'un CD musical.

 

 

 

MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE
MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE

O.B : Quels sont les sujets qui vous inspirent ?

M.P : Toujours dans ce même domaine que le développement personnel. Je ne saurai pas écrire un roman, par contre, je fais des poèmes.

 

O.B : Quel est le conseil le plus important que vous avez reçu pour écrire ou dans un autre domaine ?

 

M.P : Aucun car ce que j’écris en « développement personnel », est issu de mes études et, par la suite, de toute mon expérience professionnelle acquise après de nombreuses années d'activité.

 

O.B : Les lecteurs s’interrogent souvent sur la méthode des auteurs pour écrire. Avez-vous une technique précise ou est-ce l’inspiration qui vous guide dans la construction de vos livres ?

 

M.P : Cette question pour moi ne se pose pas. Moi, j’écris pour apporter quelque chose aux lecteurs, pour améliorer leur quotidien avec mon savoir. Je n’écris pas pour être écrivain, j’écris pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout « Amour ».

 

O.B : Travaillez-vous sur un nouveau projet et si oui, sans tout nous  dévoiler, quel en est le thème ?

 

M.P : Oui, j’y pense. Bien entendu ce sera sur le développement personnel, il y a tant à dire.

 

O.B : Allez-vous participer prochainement à un évènement littéraire ?

M.P : Oui, je serai dimanche 6 août à Champs sur Tarentaine, ensuite à Montcuq le Quercy Blanc, Excideuil, Monclar le Quercy, Villepinte, Niort, Lourdes, Pau, et comme cela jusqu’au mois de décembre.

 

O.B : Quel est le conseil que vous donneriez à un auteur débutant ?

M.P : Que son livre soit clair et aéré, avec des caractères suffisamment  gros pour que tout le monde puisse le lire. Et puis enfin, faire attention qu’il ne paraisse pas avec des fautes d’orthographe ce qui gâche un peu le livre et le plaisir du lecteur. D’où la nécessité d’avoir de très bons correcteurs…

 

O.B : Comment appréhendez vous le monde de l’édition        d’aujourd’hui ?

 

M.P : Moi, je n’appréhende pas le monde de l’édition. Je suis en auto-édition et je pense tout simplement que la seule difficulté tient à l’investissement financier pour le tirage, mais que c’est accessible à tous.

Mais par contre, par la suite, pour assurer la promotion et la diffusion c’est contraignant. D’un côté, vous avez les maisons d’édition qui ont un réseau de diffusion en librairie très large, qui investissent sur leurs écrivains dont les droits sont faibles. De l’autre côté, vous avez les auteurs auto-édités qui investissent eux même dans l’impression de leurs ouvrages et qui doivent assurer eux même la diffusion. Dans ce cas, l’auteur participe en toute indépendance aux salons du livre qu’il choisi, il dédicace et vend directement ses livres à ses lecteurs (1).

 

OB : Magda, avez-vous des auteurs fétiches ?

M.P : Oui bien sûr. J’aime Erik Orsenna, Marc Levy, Christophe André, Alexandre Jollien,Roger Cavalié, Morgane Seliman Christian Signol, Régine Laprade ou encore Matthieu Ricard dont « Trois Amis en quête de Sagesse », est un livre formidable à relire plusieurs fois.

 

O.B : Que lisez-vous en ce moment ?

M.P : Actuellement, je lis « Le Relais de la belle Etoile » de Marie Claude Remond ( IFIE EDITIONS PERIGORD) un livre offert aux auteurs lors de la foire du livre de Lanouaille.

 

O.B : Une question essentielle : où peut-on se procurer vos livres et où peut-on suivre votre actualité ?

 

M.P : Les lecteurs peuvent acquérir mes livres auprès des Editions EIVLYS, Monsieur Jean Louis Mauré, à 15200 Mauriac : 23, rue Charles Périé,

et sur mon site :

http://magda-pascarel.com

 

O.B : Merci Magda Pascarel d’avoir participé à cette interview qui va permettre à nos lecteurs de mieux vous connaitre.

 

 

Olivier Blochet

Interview réalisée le 29 juillet 2017

 

(1)  NDLR : nous précisons aux lecteurs que la production littéraire est très importante et que les éditeurs ne signent pas, bien entendu, tous les livres qui leurs sont proposés. L’auto-édition est un moyen de faire paraître ses livres en maîtrisant le tirage. Mais il ne faut pas voir les auto-édités comme des auteurs exclu de la fameuse chaîne du livre. Certains écrivains choisissent ce statut pour garder leur liberté éditoriale et leur choix de participer à tel ou tel événement littéraire, liberté que n’ont pas forcément les écrivains appartenant à certaines « écuries ». En fait, il y a de la place pour tout le monde, observation faite qu’il existe des bons livres dans les deux systèmes, et des moins bons aussi …

Magda Pascarel au 1er Salon du Livre de La Mothe Achard les 13 et 14 mai 2017

Magda Pascarel au 1er Salon du Livre de La Mothe Achard les 13 et 14 mai 2017

MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE
MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE
MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE
MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE
MAGDA PASCAREL : UNE AUTEURE

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier BLOCHET - dans interview d'écrivains