Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 10:45
CONFINEMENT, STATISTIQUES ET PORTES OUVERTES

 

 

CHRONIQUE NOIRE N°42

 

 

Il faut bien reconnaître que dans cette période de confinement, certains auront révélé toute l’étendue de leurs talents cachés au point que l’on peut légitimement se demander s’ils n’auront pas envie de le prolonger arbitrairement. Si l'hydre veut continuer à souffler le chaud et le froid, affirmer une chose et son contraire, elle doit asseoir sa position dominante face à une population dont l’inactivité, la fatigue nerveuse et la crainte ont eu raison de ses ressorts habituels, face au mensonge érigé en vérité.

De cette période de confinement, dont la fin prochaine est loin d’être avérée, l’épisode des masques restera l’un des grands moments tragi-comiques : une réserve de masques évaporée pour raison d’économie budgétaire, des commandes de masques qui n’arrivent pas ou qui sont détournées, la découverte tardive d’entreprises françaises capables de produire des masques, la promesse de multiplier par 5 une production qui me rappelle une histoire de Toto.

Et comme si cela ne suffisait pas, nous sommes abreuvés de statistiques dont le moins que l’on puisse dire est qu’elles sont incompréhensibles par le commun des mortels en puissance que nous sommes.

Chaque soir, nous avons droit au jugement du professeur Salomon sous la forme de l’ânonnement d’une succession de chiffres entremêlés rendant sa synthèse incompréhensible. Son ancêtre biblique avait le mérite d’être plus clair.

Heureusement, nous apprenons de bonnes nouvelles :

  • La sécurité routière annonce une forte diminution des accidents de la route au mois de mars, une communication qui devrait faire plaisir à tous ceux qui prônaient le 80 km/heure sur nos routes. La mesure commence à donner de bons résultats.
  • Le ministère de l’Intérieur annonce une forte diminution des cambriolages, sans vraiment préciser si les délinquants sont victimes de la multiplication des alarmes ou s’ils se sont reconvertis dans la fabrication de masques.
  • Le beau temps est favorable aux cultures et avec la fermeture des frontières c’est un avantage indéniable pour nos producteurs français. Mais pas de bol, avec le confinement, nos agriculteurs ne trouvent pas de main d’œuvre saisonnière et les fruits et légumes finissent à la benne ou sur les étals des supermarchés, plus chers qu’ils ne l’ont jamais été.

Par contre, pas d’information sur le cours du cannabis qui a probablement été fortement impacté par le confinement et l’impossibilité de circuler à partir du Maroc en passant par l’Espagne pour livrer en France à bord de go-fast.  

Plus sérieusement, même si nous sommes en période de Pâques, il est normal que les cloches s’expriment. Pour preuve, cette multitude de professeurs de médecine qui se retrouvent sur les plateaux télé pour donner leur avis sur un sujet qu’ils ne connaissent pas plus que le sexe des anges. Ce concert de fausses notes sera sans doute  le thème de futurs bêtisiers à la télévision.

Et nous, civiquement, nous attendons que les portes s’ouvrent pendant que nos princes les enfoncent avec l’arrogance.

 

Olivier BLOCHET

Le 15 avril 2020

 

© Olivier Blochet – 15 avril 2020

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • : Vous trouverez sur mon blog : mes chroniques littéraires, mon actualité d'auteur avec mon programme de dédicaces et mes participations aux salons du livre, mes interviews d'auteurs, mes conseils de lectures, mes chroniques sur les Tsiganes, celles sur les musiciens de jazz ainsi que mes chroniques noires.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens