Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2021 3 17 /11 /novembre /2021 15:02
AVEC LES IG NOBEL, LES CONTRIBUABLES SE PAIENT UNE FRANCHE RIGOLADE, OU PAS

 

 CHRONIQUE NOIRE n° 58

 

Depuis 1991, les Ig Nobel, honorent des études insolites. Ce prix incite t-il à créer, comme son prestigieux aîné, l’institutionnel  «  Prix Nobel » un intérêt grand public pour la science, la médecine ou la technologie ? Hum, j’en suis moins sûr, puisque l’idée de départ est de sourire ou de rire franchement. Cela étant, n’oublions pas que le rire incite parfois à réfléchir.

Alors, restons légers et  laissons nous  aller, prononçons Ignobel pour le plaisir de faire un jeu de mots en associant les mots « ignoble » et « Nobel ».

Ce qui est surprenant, c’est que ce prix est tout de même remis chaque année à l’université d’Harvard par des lauréats d’un vrai prix Nobel. Il est rassurant de constater que nos génies ont de l’humour quand ils abandonnent leurs éprouvettes ou leurs chefs-d’œuvre littéraires.

Cette année, pandémie oblige, l’Ig Nobel a été remis en ligne et c’est Pavlo Blavatskyy, un chercheur et professeur d’économie de Montpellier qui a été récompensé pour ses travaux.  Sacré Pavlo, au lieu d’étudier les retombées de la crise mondiale due à la fornication entre un pangolin et une chauve-souris, lui, tranquillement, s’est intéressé à l’intégrité des dirigeants par un biais peu banal : l’obésité.

Après avoir conçu un logiciel d’intelligence artificielle capable de reconnaître, et d’y associer leur masse corporelle, il a rentré les visages de 299 ministres des anciennes républiques constituant l’ex-URSS. Et là, c’est du LOURD, il a constaté une corrélation implacable entre le surpoids de ces hommes et la corruption leur étant attribuée.

Reconnaissons que Condisciples dans les autres spécialités au palmarès 2021 des Ig Nobel n’étaient pas dépourvus d’idées. Celui de médecine a découvert les bienfaits de l’orgasme pour la décongestion  nasale. Celui de l’écologie a produit une étude passionnante sur le développement des bactéries retrouvées sur les chewing-gums collés sur les trottoirs. Celui de physique quant à lui a expliqué pourquoi les piétons ne se percutent pas constamment, une étude qui frappe le bon sens.

Je rappelle qu’un lauréat du Nobel, au-delà du prestige et de la renommée que confère la récompense, reçoit un prix de huit millions  de couronnes suédoises, soit un peu plus de 790 000 euros, une somme qui permet  aux chercheurs récompensés de poursuivre leurs recherches.

Concernant les Ig Nobel, la prime prend la forme d’un vieux billet de 10 000 milliards de dollars zimbabwéens, d’une valeur bien évidemment nulle. En même temps, les lauréats ont-ils vraiment besoin d’argent pour poursuivre des études sans intérêt et déjà largement financées par le contribuable ?

 

 

Olivier BLOCHET

Le 17 novembre 2021

© Olivier Blochet – 17 novembre 2021

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • : Vous trouverez sur mon blog : mon actualité d'auteur avec mon programme de dédicaces et mes participations aux salons du livre, mes chroniques littéraires, mes chroniques noires, mes brèves, mes interviews d'auteurs, mes conseils de lectures, mes chroniques sur les Tsiganes, celles sur les musiciens de jazz. Toues mes chroniques sont protégées par un copyright et les dispositions légales sur la liberté d'expression.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens