Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2022 1 21 /03 /mars /2022 02:01
affiche originale du film Emmanuelle de 1974

affiche originale du film Emmanuelle de 1974

 

CHRONIQUE NOIRE n° 66

 

 

 

Nous sommes nombreux à avoir innocemment publié un jour, sur Facebook, une photographie et à avoir subi dans les cinq minutes les foudres de sa censure.

Cette censure se traduit par une suppression immédiate de la publication, de la suspension de plusieurs jours de notre page, ou de nos pages, assorti de la menace d’un bannissement définitif du réseau social en cas de récidive.

Ma dernière mésaventure remonte à deux ans. Elle repose sur la publication de l’affiche du film « Emmanuelle » représentant Sylvia Kristel assise le fameux fauteuil en rotin qui fait encore aujourd’hui le bonheur commercial de ses fabricants.

L’affiche de ce film de Just Jaekin date de 1974. À l'époque, malgré que l'actrice soit photographiée seins nus, elle ne fit l'objet d'aucune censure et ce film érotique connu un succès mondial à travers le monde.

En 2020, le censeur puritain américain Facebook la jugea « contraire aux standards de la communauté » du réseau social et j'écopais de 4 jours de suspension de mes comptes !

Une photographie pourtant bien innocente face au déferlement sur Facebook de propos haineux assortis souvent de photographies de violence, voir de tortures, lesquels ne sont, elles, jamais censurées, alors qu’ils sont pourtant visés par les fameux « standards de la communauté ».

Avec la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, Facebook et sa petite sœur Instagram viennent de passer un nouveau cap dans l’hypocrisie.

Les deux réseaux ont officialisé l’acceptation des débordements haineux en autorisant les messages appelant à « la mort des envahisseurs russes » et à l'assassinat de Poutine.

Comme cela les choses sont claires et Sylvia Kristel peut aller se rhabiller.

 

 

Olivier BLOCHET

Le 20 mars 2022

 

© Olivier Blochet – 20 mars 2022

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Bonjour Monsieur Blochet, Je suis d'accord à 90 % sur ce que vous écrivez dans votre blog, plus particulièrement concernant le racisme, les réseaux sociaux, la désinformation, la bêtise humaine qui découle du fait que les gens n'ont plus la capacité d'analyser sereinement les choses, assoiffés par des médias qui passent en boucle des images de désolation. J'ai parcouru votre blog en lecture rapide ; je ne comprends pas pourquoi un tel déferlement envers Johnny Hallyday... vous et moi sommes de l'époque du rock n'roll, d'Eddy Mitchell, et de ces musiques plus joyeuses que de nos jours et si sa vie privée laissait à désirer, il n'empêche qu'il reste un des plus grands chanteurs de tous les temps, avec une orchestration parfaite. Tous les artistes ont leurs travers, les grands compositeurs de musique classique en avaient aussi, celà fait-il pour autant d'eux de mauvais musiciens ??? (je ne parle même pas des peintres du 19ème siècle et d'avant). Citez-moi un artiste capable de remplir des stades et d'avoir autant de fans que Jauny. J'aurais aimé également lire dans votre blog quelques mots sur l'écriture inclusive -qui est pour moi un affront à la langue française- et le féminisme radical, au lieu de vous en prendre à Corine Masiéro qui ne faisait que défendre les intermittents du spectacle et a le mérite de nous faire rire, elle, à l'époque où les gens ont oublié depuis longtemps l'humour d'Hara-Kiri, des Nuls, de Groland ou des Inconnus. -Vive l'humour- Oui on peut rire de tout et je le dis et l'écris tous les jours. J'aurais aimé également lire dans votre blog l'origine de la guerre actuelle en Ukraine, sujet tout aussi important que le coronavirus ; bravo à vous d'avoir souligné les bienfaits de la vaccination, bravo à vous d'avoir condamné les gilets jaunes, manipulés par l'extrême-droite, omniprésente sur les réseaux sociaux (c'est d'ailleurs pour ça que j'ai fermé les commentaires de mon blog) ; mais pour revenir à la guerre en Ukraine (et je ne parlerais pas du Yémen, de la Palestine, de la Syrie et tous les conflits de par le monde, je voudrais juste rappeler le rôle de L'OTAN et plus particulièrement des Américains dans cette guerre : L'OTAN a été fondée le 4 avril 1949 dans le but de défendre le monde occidental contre la menace que représentait l'Union Soviétique. En réponse, le Pacte de Varsovie a été créé en 1955. Pendant les années de la guerre froide, aucune action militaire concrète n'a été entreprise par les membres de l'Alliance.<br /> La Russie avait déclaré qu'elle n'avait aucune intention d'occuper l'Ukraine. Mais elle voulait des garanties que l'OTAN ne serait pas élargie, ce à quoi les Etats-Unis ont répondu par la négative . Ils n'ont donc pas respecté les accords, étendant toujours pluss leur influence, et c'est ce qui a déclenché la réaction de Poutine, dont tout le monde souffre aujourd'hui. Il ne faut donc pas oublier le rôle de l'OTAN et des Américains dans la situation actuelle. Rien ne justifie l'agression de Poutine envers le peuple ukrainien, mais il est bon parfois de relire l'histoire et de contrer les médias et leur lot de fausses informations.<br /> <br /> Très cordialement.
Répondre
O
Bonjour Éliane. Merci pour vos commentaires. Je ne peux pas traiter de tous les sujets, je choisi en fonction de l'actualité bien sûr, mais surtout de ce quelle peut provoquer comme réflexions, sans tabous, pour autant que j'ai les connaissances adéquates pour traiter le sujet. Concernant Johnny, il s'agit d'une série de chroniques d'humour qui va donner lieux, avec de nombreux ajouts, à un livre à paraître fin juin prochain. Ce sera un livre dans lequel l'humour un peu vache côtoiera une bienveillance réelle pour "Jauny", sous la forme de témoignages, d'interviews et de chroniques.<br /> Cordialement<br /> Olivier

Présentation

  • : LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • : Vous trouverez sur mon blog : mon actualité d'auteur avec mon programme de dédicaces et mes participations aux salons du livre, mes chroniques littéraires, mes chroniques noires, mes brèves, mes interviews d'auteurs, mes conseils de lectures, mes chroniques sur les Tsiganes, celles sur les musiciens de jazz. Toues mes chroniques sont protégées par un copyright et les dispositions légales sur la liberté d'expression.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens