Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 17:46

Entre les années 70 et 80, les ainés ont ouverts la voie. Les festivals de jazz  et le cinéma s'intéressent un peu au "jazz manouche" et celui prospère avec une nouvelle génération de guitaristes, gadjés ou Manouches, non seulement en Europe, mais également aux Etats Unis et au Japon.

 

Alors que les ainés ont une reconnaissance nationale, la nouvelle génération va accéder à une notorité mondiale.

 

C'est le cas du jeune Biréli LAGRENE, né en 1966 au sein de la communauté manouche d'Alsace. Petit prodige de la guitare au début des années 80,  Biréli acquière, malgré son jeune âge, une réputation qui fait de lui, selon Babik REINHARDT "le digne héritier de Django REINHARDT".  

albumcoverBireliLagrene-RoutesToDjango.jpg

 

A quinze ans, il cesse de jouer du "REINHARDT" . Alors qu'il aurait pu se laisser enfermer dans un style, Biréli LAGRENE choisi d'explorer le jazz moderne en fréquentant musicalement ses contemporains: John Mc LAUGHIN, AL DI MEOLA, Jaco PASTORIUS, Stanley CLARKE notamment. 

 

Durant quinze ans, sa carrière est riche de rencontres toutes profitables au jazz. Plusieurs fois récompensé du DJANGO D'OR, il a rendu hommage à Franck SINATRA avec son album "BLUE EYES", joué avec les plus grands, avant de revenir au jazz manouche avec son "GIPSY PROJECT", avec sa propre personnalité, mais également avec "un esprit groupe ".

 

Biréli LAGRENE, est un multi-instrumentiste hors du commun (guitare, violon, basse). Il aime la musique et les musiciens: guitaristes free, bassisistes, violonnistes classiques ou tsigane, guitaristes de flamenco, crooners américains, chanteuses américaines, son eccléctisme est sidérant.

 

gipsy-project.jpg

 

 

    Le succès de son Gipsy Project le propulse avec ses amis sur les plus               grandes scènes dont celle du Festival de VIENNE en 2001, plusieurs albums sont produits.

 

   Mais Biréli LAGRENE poursuit toujours de nouvelles expériences.

 

   En 2005, on le retrouve en ALLEMAGNE  avec le BIG BAND de la WRD (chaîne de télévision allemande), puis dans des productions plus free, puis de nouveau jazzman avec la complicité musicale qu'il entretient avec Sylvain LUC avec lequel il partage les scènes et multiplie les entregistrements en ayant opté ces dernières années pour un son résolument électrique..

 

 

A l'inverse de beaucoup de guitaristes appartenant à sa communauté, Biréli LAGRENE aime puiser aux deux sources musicales qui le portent depuis son enfance: le jazz manouche et le jazz américain.

 

 

DISCOGRAPHIE:

 

 

 

 

 

- ROUTES TO DJANGO (1981)                                                                                                bireli-20lagrene-20inferno.jpg

'- SWING'81 (1981)

- INFERNO (1988)

- FOREIGN AFFAIR ( EMI 1988)

- STANDARDS (1992)

- MY FAVORITE DJANGO (1995)

- BLUE EYES (1999)

- GIPSY PROJECT  & FRIEND (DREYFUS  2004)

- MOVE (Dreyfus 2004)

- BIRELI LGRENE & WDR BIG BAND (DrEYFUS 2005)

- JUST THE WAY YOU ARE (DREYFUS MUSIC 2007)

- MOUVEMENTS (21012)    

 

 

 

 

Olivier LE NIGLO

Le 17 novembre 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier LE NIGLO - dans chroniques de jazz
commenter cet article

commentaires