Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 15:24

  

  caravane2.jpg

                                LES FILS DU VENT

  

 

Dans le but de fuir les conflits et les invasions musulmanes, une petite diaspora quitte le nord de l' Inde au Vème siècle et prend la route.

 

 Après un court séjour en Perse, puis un essaimage démultiplicateur dans l'empire Byzantin, ce petit peuple traversa les montagnes Afghanes pour enfin atteindre les Balkans puis l'Europe de l'Est.

 

Au contact des peuples auprès desquels elle vécut (Mongols, Kazaks, Turkmènes), cette population nomade appris le commerce et développa un moyen de se déplacer parmis les sédentaires. Sa circulation tout au long de l'histoire entraîna des contacts économiques permanents entre l'Orient et l'Occident, entre zone Chrétienne et Ottomane.

 

La soif de conquête des Ottomans et les guerres successives que ces derniers menèrent, encouragea l'élevage des chevaux dont le commerce fut longtemps contrôlé par les Tziganes. Dès lors, les attelages de bovins furent remplacés par des chevaux ou des ânes.

 

caravane4.jpg1010530_618199978199324_1681257669_n.jpg

campement-tsiganes.jpg2.jpg 314172_410160949003229_518296600_n.jpg

 

  

L'essence du nomadisme a permis d'optimiser le transport du matériel servant à l'habitat, permettant la réalisation de tous les rêves de voyages.

 

L'évolution passe par des roulottes à l'aspect désuet, brimbalantes, puis à de petits palais roulants aux allures de Trans orient express.

 

 1001910_628297437189578_621651442_n.jpgroulottes-284074.jpg

 

 

Cet habitat "folklorique" a laissé progressivement sa place aux caravanes après la seconde guerre mondiale.

 

A toutes les époques, l'hostilité populaire empêcha la sédentarisation de ces peuples alors que paradoxalement la politique sociale, aujourd'hui encore, tend à réduire leur mobilité.

 

"La roulotte des Romanichels" très présente dans la littérature européenne  a contribuée à la place importante que tient dans l'imagerie populaire  la famille Bohémienne " qui courre par les grands chemins " : la bonne aventure, la fabrication des paniers en osier, la mendicité, etc ... 

 

 

conteuse

  

    

Malgré l'hostilité et la répression, malgré plusieurs tentatives d'extermination, le nomadisme traverse néanmoins les époques. 

 

Moyen d'aborder la vie en marge de la société et d'affirmer l'appartenance à une communauté ou un groupe familial élargi, le nomadisme diffuse encore ses symboles et conserve précieusement tous les mystères qui entourent les peuples Gitans, Manouches, Tziganes, Sinti, Romano.

 

Olivier Le Niglo, 1er septembre 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier BLOCHET
commenter cet article

commentaires

Stella 21/12/2014 16:54

Je voudrez savoir ci vous aider les sédentaires a pouvoirs à ce que les commune on promis de leurs faire au famille qui sont toujours dans la attend des logements car hélas toujours rien ci vous avez ce message ne Répondre

Présentation

  • : LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • LE BLOG DE OLIVIER BLOCHET
  • : MES CHRONIQUES LITTERAIRES, MON ACTUALITE, MES CHRONIQUES SUR LES TSIGANES ET SUR LE JAZZ MANOUCHE, MES CHRONIQUES NOIRES.
  • Contact

Recherche

Liens