Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 08:08
LE NOUVEL ORDRE MONDIAL : CONSPIRATION OU NON ?

 Cet article est le premier d'une série intitulée :                      ...............................  "CHRONIQUES NOIRES"......................... 

 

Les tenants  de la théorie du complot n’en démordent pas, une organisation secrète, réunissant sous sa bannière des hommes d’affaires, des hommes politiques, des services de renseignements gouvernementaux, des maffieux, des francs-maçons et des terroristes, agit dans l’ombre pour imposer à l’humanité une gouvernance mondiale totalitaire.

Cette oligarchie agirait depuis plusieurs dizaine d’années (certains prétendent plusieurs siècles) avec des moyens financiers inépuisables pour fomenter des crises économiques et financières en dérégulant les règles commerciales, en trafiquant le cours des bourses mondiales et celui des matières premières, pour provoquer des guerres entre Etats ou des guerres civiles, des révolutions, des famines et des épidémies, pour manipuler le climat, polluer la planète, nous empoisonner en privilégiant des  semences génétiquement modifiées et par la même occasion polluer durablement la planète. Elle serait également à l’origine d’opérations terroristes sous faux drapeaux. Son emprise reposerait également sur la manipulation des hommes politiques et sur une propagande tendant à faire perdre tout sens critique aux populations.

Le premier réflexe serait d’admettre que certains peuples sont probablement manipulés par leurs dirigeants avides de pouvoir et d’argent mais enfin, dans nos démocraties, tout de même, comment imaginer - alors que nos aïeuls ont lutté pour l’égalité, pour obtenir des libertés individuelles, pour obtenir une représentation du peuple au parlement et la liberté d’expression - que nous soyons trompés à ce point.

A la réflexion, il faut bien admettre sans remonter aux origines de la démocratie que celle-ci est régulièrement bafouée. Le mot démocratie veut dire «  gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ».

Certes, mais en se contentant de remonter simplement à la révolution française de 1789, nous constatons que les votants ont pour seule fonction de donner une légitimité aux élus.

Aujourd’hui, le contrôle des médias presse et télévision permet d’asséner une propagande au bénéfice des édiles. La désinformation comme moyen de faire perdre tout sens critique est un levier de conditionnement, celui d’imposer la pensée unique. Cerise sur le gâteau : les émissions de téléréalité et les « hanoun-âneries »  contribuent à étouffer le peuple.

Alors, complot ou simplement dérive désordonnées de certains pour assouvir leur soif de profiter d’un système en bout de course, pour orienter les comportements dans un but mercantile et pour d’autres de couvrir le scandale de leur incompétence ?

Au moment ou les forces politiques en France s’affrontent en vue d’une élection présidentielle , au résultat encore flou à l’heure ou j’écris ces lignes, nous constatons une perte de confiance des électeurs à l’égard des candidats dont certains occupent le terrain depuis tellement de temps que l’on est en droit de se poser la question de leur légitimité après leurs parcours souvent peu flatteurs.

Les « conspirationnistes » soutiennent l’allégeance des candidats principaux au nouvel ordre mondial, les autres leur reprochent leur soif de pouvoir et d’avantages.

Les preuves d’un nouvel ordre mondial en marche pourrait être trouvé dans bien des domaines : multiplication des guerres, contrôle ou censure de certains médias, la tromperie en laquelle consiste le clivage droite / gauche, la sensibilisation sans relâche les populations à certains dangers (terrorisme par exemple) car la peur rend inactif, les autoroutes informatiques internationales permettant de surveiller et de contrôler les individus à distance, les tentatives permanentes de déculturation, et peut être même d’éradication d’une partie de la population mondiale par divers moyens (autorisation de la nanotechnologie dans l’alimentation et l’agriculture, emploi de produits nocifs dans l’agriculture, chemtrails, pesticides etc…).

A l’inverse, nous pouvons aisément argumenter en insistant sur l’impossibilité de l’existence d’une société secrète étanche au point qu’aucun de ses membres n’aurait eu un jour l’envie d’en dénoncer les objectifs. En outre, un grand nombre de citoyens à l’esprit indépendant œuvre pour maintenir la souveraineté nationale, sans oublier la lutte de nombreuses associations contre l’opacité des traités internationaux.

Mais ces derniers arguments sont ils suffisants pour affirmer qu’un nouvel ordre mondial n’est pas en marche : un plan visant à un gouvernement européen dans un premier temps puis mondial à terme, à l’abolition des identités nationales et à leurs héritages culturels (il en sera fini du « nos ancêtres les Gaulois), au métissage, à l’abandon des langues nationales et à l’éclatement du noyau familiale en  en modifiant profondément la structure ?

A moins que ce ne soit l’ordre naturel des choses, mais là,  franchement c’est encore plus inquiétant !

 

Olivier Blochet

Le 25 octobre 2016

 

Copyright: Olivier Blochet 25 octobre 2016

 

 

 

Repost 0
Published by Olivier BLOCHET - dans chronique
commenter cet article